Blogo Economicus

Accueil » Eco&Socio au quotidien

Archives de Catégorie: Eco&Socio au quotidien

Une tentative de lecture sociologique de l’avantage à domicile

Simon a publié il y a quelques temps un billet qui étudie l’effet de l’avantage à domicile au rugby, dans le Top 14. L’économètre met en évidence des phénomènes statistiques ; le sociologue peut alors intervenir pour tenter d’apporter des éléments d’explication (même si l’économétrie permet aussi de tester certaines hypothèses explicatives, comme la distance entre les deux clubs dont on a vu qu’elle n’avait pas d’impact).

(suite…)

Discrimination et le maillon faible

Rédigé par Simon

  En panne d’inspiration, je vais parler d’un article lu il y a longtemps de Steven Levitt sur la discrimination. Steven Levitt est un économétricien de l’Université de Chicago. J’en ai longuement parlé sur ce blog, puisque ses recherches portent sur l’économie du crime, la triche, la discrimination, et tout un tas d’autres choses encore.

(suite…)

Pourquoi y a-t-il des remises de 0,50€ sur les paquets de sucre ?

Rédigé par Simon
(Programme à venir : la rentrée étant chargée, je n’ai pas contribué au blog depuis pas mal de temps. Mais ça va revenir avec au programme un complément sur l’emploi des jeunes, des données sur la fiscalité et les inégalités, un peu d’économétrie, quelques articles rigolos lus par ci par là, et bien d’autres choses ! Merci à Antoine d’avoir maintenu le bateau à flot. Par ailleurs, une nouvelle tête devrait bientôt apparaître sur ce blog. A bientôt !)
     C’est en regardant un paquet de sucre d’une certaine marque que m’est venue cette question. Pourquoi y avait-il sur le paquet un coupon à découper pour une remise de 0,50€ ? A vrai dire tout le monde s’en fout, mais je me suis souvenu de mes manuels de microéconomie et de certains chapitres sur la discrimination tarifaire.

Dois-je aller à la piscine ce matin ?

Rédigé par Simon

    La théorie des jeux nous suit partout, même en vacance en plein milieu du mois d’août. Pour vous en convaincre, voici le problème auquel j’ai été confronté. Il y a une piscine municipale à un kilomètre de la maison et j’ai pris l’habitude, depuis quelques années, d’y aller en vélo chaque matin et après-midi. Il se trouve que quelques amis, habitant non loin de là, ont aussi la même habitude. Or, récemment, un matin, il faisait un temps dégueulasse, et c’est alors que s’est posé à moi un problème classique de théorie des jeux : un jeu de coordination.

Alcool et performances scolaires

Rédigé par Simon

     Retour en douceur sur Blogoeconomicus, avec un petit article sur le lien entre age légal pour consommer de l’alcool et performances scolaires. Au delà des analyses/reportages douteux sur l’alcoolisation des jeunes, je me concentrerai ici uniquement sur l’accès à l’alcool à un moment dans l’année scolaire et les performances aux examens de fin de semestre.

L’économie des sacs plastiques

 Rédigé par Simon

     La question des sacs plastiques payants dans les grandes surfaces est passionnante. Dis comme ça, cela peut paraître étonnant. Pourquoi l’économiste s’y intéresserait-il ? Depuis quelques années, les sacs plastiques disponibles dans les caisses des supermarchés sont payants. C’est tout à fait louable, si l’idée est de réduire la consommation de sacs plastiques des français. L’introduction d’un prix induit un déplacement sur la courbe de demande et réduit la quantité demandée.

(suite…)

Otages et « burning the bridge »

 Rédigé par Simon
     Le cas des prises d’otage est souvent évoqué en économie pour illustrer le phénomène d’incohérence temporelle. C’est un problème bien connu, mis en évidence dans un célèbre article de Kydland et Prescott en 1977 (ces deux là ont obtenu le prix Nobel en 2004). Bon, mais l’incohérence temporelle, qu’est ce que c’est ?

Armes et criminalité aux Etats Unis

Rédigé par Simon

     Avant que certains lecteurs ne se mettent à hurler, que ceci soit clair : je ne suis pas favorable aux armes à feu, loin de là. Mais je souhaite aborder la question sous un autre angle, différent de celui repris par les journalistes habituellement, et qui se résume souvent à la simple équation « armes à feu = criminalité ». Je crois que c’est beaucoup plus complexe que cela, et je suis loin d’avoir toutes les réponses. Je souhaite cependant aborder trois points, qui sont trop souvent éluder dans les débats sur les armes à feu  et la criminalité aux Etats Unis : (i) le fait que la présence massive d’armes à feu est un équilibre dont il est difficile de sortir ; (ii) que les politiques habituellement proposées sont inefficaces ; (iii) il faudrait essayer de se pencher sur les périodes où la criminalité a baissé et comprendre ce qu’il s’est passé à ce moment là.